Des milliers d’arbres en plus à Saint-Nazaire ?

Faites passer le message !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le réchauffement climatique va faire profondément évoluer le climat de Saint-Nazaire vers des températures proches de l’Europe du Sud, dès les prochaines décennies.  Nous ne sommes pas prêts.

C’est un défi dont il faut bien appréhender la mesure : la perspective des élections municipales doit nous amener à un changement d’échelle considérable dans l’approche des questions liées au climat. L’heure n’est plus aux demi-mesures, tant les bouleversements risquent d’être importants, avec des perspectives de hausses des températures massifs, des sécheresses et le développement d’un risque côtier très important dans notre région.

Les arbres sont une arme importante dont nous disposons face au changement climatique, pour absorber du CO2, comme pour limiter les conséquences du réchauffement. Mais il faut les planter maintenant pour qu’ils soient grands dans 20 ans.

Nous pouvons développer une présence beaucoup plus massive des arbres pour créer des poumons verts (parcs, rues, jardins, parkings…), poursuivre l’aménagement du front de mer et d’aires de jeux vertes de proximité.

Et pourquoi ne pas réaliser un parc de l’Estuaire au petit Maroc et sur le site des anciens Frigos Stef au pied de la Base sous-marine ?


Faites passer le message !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laissez votre réponse